10 belles journées corsées pour boucler le GR20 !

 

Gopr3985

Objectif été 2016 pour la famille Crété : finir le GR20 en 10 jours !

Une belle aventure dans un cadre unique, autrement appelé les montagnes corses. Je souhaite à tous raideurs, randonneurs, marcheurs, sportifs, amoureux des grands espaces, de vivre ça au moins une fois dans sa vie. C'est fou comme on se sent bien mieux perché en haut de ces petites merveilles de la nature.

Pas moins de 14000m de D+ et environ 200km de chemin pour rallier Conca à Calinzana (eh oui, nous avons suivi le GR 20 du Sud au Nord).

Jour 1 : Conca - I Paliri

Départ de Conca de bon matin (sans croissant dans le ventre, les chats ont tout bouffé!), les sacs sur le dos, prêts à relever un nouveau défi !

Tout le monde est en forme, nous sommes contents de quitter la civilisation, ça va être une merveille cette semaine..

Etape plutôt tranquille, une mise en jambes en douceur avec une ascension de 1000m en tout. Nous avons des sacs assez légers, ce qui nous aidera bien tout au long de ces 10 jours. Le paysage est déjà exceptionnel ! Nous avons un bon rythme qui ne sera pas aussi soutenu les jours suivants... Lorsque nous arrivons au refuge, les jambes flageollent pour certain(e)s, nous mangeons donc une bonne casserole de pates avant que Camille pique une crise parce qu'on ne la nourrit pas !

Après-midi très tranquille au soleil, nous profitons de ces derniers moments de réelles détentes où nous arrivons assez tôt pour pouvoir faire sécher le linge sur les pierres chaudes...

Nous rencontrons Julien le genevois bordelais avignonnais, notre compagnon de GR20 et d'apéro, qui fera un bon nombre d'étapes avec nous.

Départ de Conca

Jour 2 : I Paliri - Matalza

 

Aujourd'hui nous doublons l'étape, une grosse journée en perspective. Nous avons également la chance de suivre la variante alpine qui nous fait passer par les aiguilles de Bavella, une partie plus technique et surtout beaucoup plus jolie.

On rentre dans le vif du sujet, le terrain est plus compliqué et on double le deniv de la veille. Les lardons suivent bien, que du bonheur. Les paysages changent sans cesse, forêt puis montagne puis prairie, avec la mer dans le fond (des deux côtés!). Un peu comme la Gaspésie quoi !


La fin de la journée est plus facile, on se croirait dans la Comté. Nous passons un premier refuge mais malheureusement pour certains, nous devons continuer, ce n'est pas le bon ! 30min plus tard, nous arrivons enfin à Matalza où nous passerons une nuit particulièrement humide mais bien méritée.

Gopr3571
Gopr3619

Jour 3 : Matalza - Prati

 

Brrrrr les affaires sont mouillées, nous accrochons les petites culottes sur le baluchon pour que ça sèche dans la journée.

Nous doublons l'étape, encore un gros morceau à passer. Le paysage est toujours aussi beau et varié, nous pouvons voir le chemin que nous avons déjà parcouru en se retournant, c'est magique.

Une première partie qui passe très bien pour tout le monde ! Mais l'après-midi se corse un peu, les lardons commencent à souffrir donc papa reste avec eux sur la fin. Quant à maman et moi, nous prenons de l'avance pour réserver les repas. Cette deuxième étape est vraiment interminable, nous passons un bon paquet de petits cols avant d'apercevoir le refuge qui est encore très loin en contrebas.

On a même le droit à nos Pietra de fin d'étape !

Gopr3663

Jour 4 : Prati - Vizzavona

 

Hmm le fromage de la veille pique encore au réveil..

Aller, encore une longue étape avant le réconfort de mi-parcours ! 31km corses au programme de cette journée (35km véritablement) : la plus longue étape de notre périple.

Un départ venteux typé montagne avant d'arriver à une station de ski où nous déjeunerons. Une pause bien méritée, il fait très chaud, les crudités et les pâtes farcies au brocciu sont fortement appréciées !

La suite est longue, très longue. Nous croisons Robert, le guide qui a accompagné papa, maman et Francis il y a 7 ans ! Nous traversons une immense forêt, c'est un peu monotone pour le coup ! On en a raz la bolinette de cette forêt. Mais après plusieurs heures, nous arrivons enfin à Vizzavona où le grand confort chambre d'hôte / resto nous attend...

Gopr3713

Jour 5 : Vizzavona - Onda

Aujourd'hui, c'est "cool" ! 1000m de D+ à grimper d'une traite, une "petite" descente et nous arrivons au refuge de l'Onda...

Le départ est difficile, nous serions bien restés à Vizzavona à manger du Fiadone et du flan à la châtaigne. Nous commençons tout de même notre ascension en passant par les piscines naturelles qui donnent joliement envie.

Camille est loin derrière, nous l'attendons. Puis, d'un coup d'un seul, elle se met à grimper à une vitesse mémorable ! Incroyable, on a presque du mal à la suivre ! Julien constate même qu'il ne faut pas énerver une picarde...

Nous sommes vite (très vite) en haut et on peut déjà apercevoir le refuge en contrebas. Nous arrivons presque tous avant que l'orage retentisse sauf maman et Camille qui sont  obligées d'enfiler leurs panchos. Nous nous reposons tout l'après-midi sous les tentes continuellement arrosées. Belle expérience du refuge "à la Corse" ce soir là, le fusil chargé sur le coin de la cheminée n'a pas bougé depuis 7 ans !

 

Gopr3739

Jour 6 : Onda - Manganu

 

Journée technique, nous devons passer des crêtes sur la première partie et comme nous doublons l'étape, une grosse portion montagneuse nous attend en seconde partie.

Réveil très difficile pour Camille, nous mettons un temps fou avant d'arriver au premier refuge. Une fois là-bas, papa décide de faire une bonne pause pour qu'elle reprenne du jus quite à ne pas repartir si ça ne va pas. L'étape suivante est apparement très engagée.

Nous repartons quand même, à un rythme régulier, tout va bien ! C'est assez technique, ça grimpe et le ciel est menaçant mais nous finissons par en voir le bout. Nous surplombons deux lacs de toute beauté ! Après une dernière descente laborieuse qui rouille un peu les genoux, nous buvons enfin notre pinte.

Gopr3831

Jour 7 : Manganu - Ciottulu di i Mori


Nous partons à 6, Julien nous accompagne lors de cette journée. Il fait très beau, le paysage aujourd'hui est encore une fois extraordinaire ! Longue étape mais nous prenons notre temps pour profiter.

Départ en plaine avec les chevaux et le Lac de Nino puis petite ascension en forêt avant de s'arrêter pour une bonne pause gigot d'agneau. Nous croisons la 5ème route de notre périple ! Wouahou. Cette étape est superbe, ça ne monte pas trop et le paysage est ravissant.

Nous passons ensuite à côté de plusieurs piscines naturelles où nous nous arrêterons pour faire deux-trois sauts et surtout se rafraichir ! Une dernière grimpette à fond avant d'arriver au refuge où une bonne soupe et un bon plat de pâtes nous attendent...




 

Gopr3848

Jour 8 : Ciottulu di i Mori - Ascu Stagnu

Objectif : le sommet de la Corse, le Monte Cinto !

Nous partons assez tôt, c'est une grosse journée. Première bosse de 1000m de D+ qui ressemble étrangement à la montagne du destin... Bon, une fois que ça c'est passé on peut se dire qu'on est tranquille pour aujourd'hui ! Mais "pas exactement"...

Nous nous sommes donnés le défi de grimper ce fameux Monte Cinto alors avec les 3 mecs, nous laissons les sacs au col de la montagne du destin puis nous montons caméra en main. Le sommet semblait être très proche du col, "pas exactement".. Une fois arrivés, nous avons devant nous une vue dingue, un panorama à 360°, ça en vallait la peine ! Place à la descente, à la plus longue descente du GR, 1400m de D- dans les cailloux qui roulent, c'est pas une partie de plaisir ! Une sacrée belle étape quand même !

Une pinte de Pastis, quelques boules de glace, des desserts en suppléments et une assiette de fromage pour clotûrer ce "bon" repas !

Gopr3926

Jour 9 : Ascu Stagnu - Ortu di u Piobbu

Dernière journée hardcore !

Ce matin, tout le monde est un peu cuits, nous commençons avec une belle grimpette. Il faut mettre les machines en route et pourquoi pas huiler les articulations.. Nous doublons l'étape, la première partie se termine relativement vite. Nous nous arrêtons au refuge à mi-parcours pour manger omelette et taboulé. Nous croisons des traileurs fort sympatiques qui se préparent pour la Diagonale des fous.

Il faut repartir pour la dernière grosse bosse de notre GR d'après papa (en fait, il en restait plein d'autres derrière!), il fait super chaud mais c'est vraiment trop beau. Nous passons dans un cirque très technique puis nous enchainons plusieurs cols avant de descendre jusqu'à une forêt. Nous continuons encore et encore et là : le refuge ! AMEN

Nous assistons au coucher du soleil pour cette dernière soirée, c'est superbe.

Gopr4011 1

Jour 10 : Ortu di u Piobbu - Calinzana

Dernière étape !

Nous avons le droit à une grasse mat' (réveil à 7h30). Petite et dernière journée avant d'arriver à Calinzana, notre graal.

Après un bon petit dèj, nous partons avec Julien. Le début de l'étape est encore très technique mais nous arrivons assez vite sur un chemin "grand public" où nous croisons les randonneurs qui commencent leur GR. On est bien contents d'être dans l'autre sens ! Il fait très très chaud et nous commençons à apercevoir Calinzana. Nous avons Calvi en contrebas, la civilisation nous rattrape petit à petit.

Ca y est ! Nous voyons les premières maisons du village, à la recherche d'une fontaine pour se rincer grossièrement. Et là, gros resto archi mérité pour tout le monde, le bonheur de retrouver une bonne viande, du bon poisson et des petits légumes frais. Nous prenons ensuite le taxi pour Calvi, c'est fini.

Gopr4028

Objectif réussi !

Gopr4042
Gopr4011

 

 

Le GR20 c'est un peu comme un petit paradis, de quoi s'en prendre plein les yeux !

Une expérience à ne pas louper, et en famille c'est vraiment très très chouette ! Je suis fière de mes petits poulets.

Pour plus d'infos sur le GR20, n'hésitez pas à visiter ce super site de Jérémy Vaucher :
http://www.le-gr20.fr/

×